Séjour Médical

Qu’est-ce que l’obésité ?

Qu’est-ce que l’obésité ?

Qu’est-ce que l’obésité ?

Qu’est-ce que l’obésité ?

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.), l’obésité est une accumulation excessive de graisse qui peut présenter un risque majeur pour la santé.

En effet, d’après les sondages réalisés en 2016, le nombre d’adultes en surpoids a dépassé le nombre de 1,9 milliard, dont 650 millions en situation d’obésité. 13 % de la population adulte mondiale souffre de surcharge pondérale en dessus de la normale. Parmi les causes de surmortalité, elle provoque chaque année environ 3 millions de décès. Sur le plan pratique, l’obésité est définie selon l’indice de masse corporelle.

IMC et obésité quelles sont les normes ?

L’IMC (Indice de Masse Corporelle) est utilisé comme outil de diagnostic de surpoids ou d’obésité. Le calcul se fait en divisant le poids d’une personne par le carré de sa taille.

Ainsi, une personne est considérée : 

  • En corpulence normale avec un IMC entre 18 et 24,9
  • En surcharge pondérale si l’IMC varie entre 25,0 et 29,9
  • Obèse quand l’IMC est ≥ à 30

Les différents types d’obésité :

  • Modérée ou de grade I = IMC entre 30,0 et 34,9 kg/m²
  • Sévère ou de grade II = IMC entre 35,0 et 39,9 kg/m²
  • Morbide ou de grade III = IMC ≥ 40,0 kg/m²

Pour savoir à quel stade d’obésité nous sommes, les spécialistes se basent sur le calcul de notre IMC, en prenant en considération d’autres critères tels que :

  • Les facteurs génétiques
  • La répartition de la masse graisseuse
  • L’indice de masse musculaire
  • Les comorbidités et les maladies associées

Dans le cas où une personne serait sujette à une obésité morbide ou sévère avec comorbidité, les risques de complications et de mortalité sont plus importants. Si on se réfère aux données cliniques, la possibilité de comorbidité s’accroît avec un IMC supérieur à 30 et un périmètre abdominal important.

Périmètre abdominal et risques :

Le calcul du périmètre abdominal se base sur la mesure du tour de taille pour déterminer la répartition de la graisse au niveau de l’abdomen. 

Une valeur de circonférence abdominale augmentée peut révéler une accumulation de graisse viscérale. Cela peut même être un indicateur d’anomalies métaboliques et de pathologies chroniques (diabète du type 2, hypertension et maladies cardiovasculaires).

Les risques pour une femme :

> 80 cm : élevés

> 88 cm : très élevés

Les risques pour un homme :  

> 94 cm : élevés 

> 102 cm : très élevés 

Prévention de l’obésité chez l’enfant

Selon les statistiques publiées par L’O.M.S en 2016 (Organisation Mondiale de la Santé), le nombre d’enfants obèses dans le monde a dépassé la barre des 40 millions. L’organisation estime qu’en 2022, le nombre d’enfants souffrant de surpoids excessif sera supérieur à celui des enfants en insuffisance pondérale. 

Représentant un fléau mondial, l’obésité est devenue un grand challenge de la santé publique au cours du 21e siècle. Ainsi, afin de préserver la santé de l’enfant et de le protéger de tels risques, la prévention est devenue un besoin aussi bien indispensable que délicat.

Une fois adultes, les enfants prédisposés au surpoids ont plus de risques de rester obèses. Ils sont même susceptibles de contracter des maladies chroniques (diabète, maladies cardiovasculaires…) à un âge assez précoce.

La chirurgie bariatrique comme solution préventive

Considérée par l’Organisation mondiale de la Santé comme le seul et unique traitement efficace contre l’obésité de classe III, la chirurgie bariatrique peut dans certains cas être préventive. Elle permet d’anticiper l’apparition du diabète du type II.

Considérée comme une maladie chronique, l’obésité n’a actuellement aucun traitement de guérison. Seul un traitement chirurgical peut être efficace sur le long terme, même si le risque majeur demeure la reprise de poids. Pour pouvoir préserver le résultat de l’opération, une préparation psychologique et alimentaire est requise. De même, il est impératif de respecter le protocole alimentaire postopératoire.

Devis rapide